'est pendant la grande révolution des courgettes du mois de jouyet 7102 que 8oris, grand prêtre de la confrèrie des Déplucheurs de Betteraves, rencontra sur le grand réseau décentralisé synthétique, Wonky Joe, un jeune ephèbe du gang des Smoothies. Tous deux avaient entendu parler de la légende du Grand Oro, le nain pourfendeur de légumes, disciple du Saint-Sandouish et ennemi juré de Ding Sin Pin, le grand sorcier de la résolution numérique.

8oris & Wonky décidèrent de conter cette légende. Guidés par leur instinct, leur intestin, les carottes rapées, et un régime enrichi en fibre, ils composèrent 9 gores odes musicales.

31536000 secondes (et une pincée de sel) plus tard, Shaduck, contrebandier en grooves de la Galaxie Dystopia 667, entendit leur musique sur son sonar enthalpique différentiel. Agréablement surpris, il se proposa d'en rythmer les mélodies tout en améliorant la déstructuration.Dans sa besace, caché sous une épaisse touffe de cheveux, Shaduck possédait une arme secrète: Aïki, le grand ninja du Sweep.

Ils firent route tous les 4 à la recherche non pas de la vérité (que tous le monde connaissait, elle valait 42), ni de l'amour (que personne ne connaissait mais finalement c'était pas si mal) mais d'une énième bouteille de Sketch-Oup et d'un nouvel épluche légumes.
Ils croisèrent le chemin d'Anartek, fakir manipulateur de grosses cordes et adepte du bruit marron qui, juché sur sa trottinette thermo-entropique, décida de se joindre à eux pour des raisons que la ration ignore.
ous les 5, ils terraformèrent Phonopaths, un consortium musical cérébro-spinal dérangé. A l'image d'un univers où le chaos et l’ordre ne font qu’un (et demi), Phonopaths se fait ménestrel de la symphonie métallique et désorientée de l'univers et laissera une trace indélébile vraiment débile dans la psyché de ceux qui oseront y jeter une oreille.
Mettez votre bavoir, prenez votre plus belle fourchette et accrochez vous à votre assiette...